Aller au contenu

Casque de Tjele

295,00 

Danemark – X ème siècle

Ce casque est une interprétation du fragment du casque Danois de Tjele. Un casque rarement présenté, mais qui pourtant est d’un grand intérêt et s’inscrit dans la longue tradition des casques Germano-scandinaves.

Équipez vous, guerrier, et embarquez sur la mer afin de rejoindre la grande armée Danoise et de prendre part à la conquête de l’Angleterre !

Ce produit est en précommande. Le délai de livraison sera de 6 mois environ. Le casque est proposé avec une grille de protection, cachée par une cote de maille fermée pour des raisons de sécurité.

En 1850, un jeune fermier à fait une découverte extraordinaire dans la forêt de Lindum Storskov, près de Tjele, au Danemark.
La découverte de ce qui semble avoir été l’emplacement d’une forte avec un ensemble d’équipement de forgeron, une lance, une hache, un fragment de casque :

Un “fragment en forme d’aile” a été fait en une seule pièce de fer recouverte d’au moins une décoration verticale en bronze. Le fragments comporte des emplacements de rivets, preuves qu’il était joint à une extensions vers la base du nez, en forme de lunette. Bien que maintenant le fragment ne comprenne que les sourcils et le nez d’un casque, il faisait probablement partie d’un masque facial comme celui du casque de Gjermunbu, de yarm, ou d’autre casque à lunettes de la tradition Germano-scandinave. Il n’y a aucune trace de cotte de mailles dans la trouvaille, ni de plaques de fer propres à constituer le reste du casque. Mais le casque, sans doute inachevé a été découvert avec 8 bandes de fer de 1 cm de large.

Deux possibilités s’offrent alors à nous :
1. Monter le casque comme un gjermunbu, ou les bande de fers de 1cm également viennent enserées les plaques en sandwich pour les maintenir.
Mais si l’on étudie les casques à Scandinaves de la fin de l’antiquité au haut moyen âge, le gjermunbu differt réellement des nombreux autres casques par sa conception, certe spanglheim, mais très atypique par sa finesse, et se place à la fin de la période viking.

Un autre casque emblématique de cette période, et probablement d’origine de la grande armée Danoise est le casque de Yarm.
Son montage spanglheim est très générique et s’inscrit sur une continuité de cette zone de l’Europe, en dehors de sa fixation de maille verticale très particulière.

C’est un dôme similaire beaucoup plus générique que nous avons donc choisit.

Pour l’utilisation des 8 barres de 1 cm, réalisé à ce que l’on pourrais croire dans le même temps que la lunette, nous avons opté pour des barres ornementales.
Explications :
la grande majorité des casques à crêtes scandinaves du Danemark, Suède au Gotland … En passant par un autre casque Norvègien daté du IX / X ème possède des barres de fer ou de bronze de 1 cm épais qui viennent couvrir la surface du casque le long, en parallèle ou perpendiculairement aux plaques du dôme. C’est ce système que nous avons choisit, car il nous paraît plus probable un casque s’inscrivant dans la même continuité que ces nombreux prédécesseurs, plutôt qu’un schéma plus particulier comme celui du Gjermunbu. Le Vendel 14, par son air de rapace, en particulier.

L’interprétation de la lunette est un exercice hasardeux. Pour une plus proche véracité historique nous avons opté pour l’inscrire dans une démarche se basant sur l’étude de la typologie des casques à lunette davantage que sur l’étude d’une pièce unique par ces caractéristiques (Gjermunbu), bien que parfaitement conservée.

 

Poids 5 kg
Taille

64 cm, 66 cm, 69 cm

Avis

There are no reviews yet

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

Vous aimerez peut-être aussi…