Aller au contenu

Chaussures Moshchevaya Balka

85,00 

Nomadic Magyar / Kazhar – IX/Xème siècle

Les bottes ont étés réalisées à partir d’un patron du schéma de montage fait par Olga Orfinskaya de l’académie des sciences russe.

UGS : ND Catégories : , , , Étiquettes : , , , , ,

Through History vous emmènes en voyage au travers du temps, direction la route de la soie :

C’était la grande route commerciale terrestre du monde antique, mythique, transportant des marchandises, y compris des soies, de la Chine à la Méditerranée au travers du plus gros bloc terrestre du vieux monde. Au VIe siècle de notre ère, les tensions entre Byzance et l’Empire sassanide perturbèrent le commerce le long de la route traditionnelle. Les marchands d’Asie centrale ont alors développés une nouvelle route vers Byzance, allant au nord de la mer Caspienne et traversant les montagnes du Caucase via des cols escarpés (principalement dans le Caucase du Nord, les gorges de Darial). La première caravane transportant des soies chinoises a voyagé via cette route du Caucase du Nord en 568. Les routes de la soie du Caucase sont restées en service au Moyen Âge, perdant leur importance seulement au 14ème siècle. Sur cette route de nombreux empires mythiques, dont celui des Kazhars puis la Rus de Kiev.

Au XXe siècle, de nombreuses trouvailles textiles des IX et X eme ont étés découvertes près des cols et sur le piémont en contrebas du Caucase. Le site principal de Moshchevaja Balka (“Ravin des momies ou des reliques”), est un cimetière de ce qui as probablement été le ou l’un des plus gros comptoirs de cette route mythique lors de son débouché en Europe, situé dans une zone densément boisée à environ 1 000 mètres (3 300 pieds) au-dessus du niveau de la mer.

Anna A. Ierusalimskaja, conservatrice des antiquités du Caucase du Nord à l’Ermitage, a beaucoup écrit sur les trouvailles (en russe et en allemand), mais Elfriede R. Knauer conclut que “ni l’âge ni les lieux de fabrication de la majorité des soies chinoises ni de ceux de la Méditerranée orientale récupérés sur les sites du Caucase du Nord ne peuvent encore être définis avec une certitude absolue. En l’absence de critères supplémentaires, les dates d’Ierusalimskaja ne peuvent être acceptées qu’avec prudence. ”

Cependant ces découvertes semblent correspondre à une civilisation nomade Kazhar, depuis totalement disparut et où plusieurs tribus du Caucase du Nord “semblent avoir partagé une culture matérielle assez uniforme et – sans les découvertes textiles – peu spectaculaire, connue sous le nom de culture Saltovo-Majaki.

Poids 1,5 kg
Dimensions 30 × 20 × 10 cm
Pointure

36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46

Avis

There are no reviews yet

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.